accords pour des vins anciens spécifiques

Suggestions d’accords pour des vins anciens spécifiques

En matière de vins anciens, chaque bouteille est un témoin du passé, une capsule temporelle qui nous transporte vers des époques révolues. Ces nectars, patiemment élevés dans des caves sombres et fraîches, portent en eux l’essence d’un terroir, d’un millésime, et parfois même d’une histoire. Pour les amateurs éclairés, les accords mets et vins anciens sont une quête passionnante, un jeu subtil d’équilibre et d’harmonie.

Principes des accords mets et vins anciens

Lorsque l’on s’attelle à marier un plat avec un vin ancien, il convient de respecter quelques principes fondamentaux. Pour faire de bons accords, il faut du vin de qualité, bien entendu. Pour ce faire, acheter une bouteille de vin Bordeaux ancien en suivant le lien. Tout d’abord, l’âge du vin impose une certaine délicatesse : les tanins se sont adoucis, les arômes ont évolué, et la structure même du breuvage a changé. Ainsi, les mets doivent être choisis avec soin pour ne pas écraser ces trésors du passé.

Les vins rouges anciens, souvent plus délicats que leurs jeunes homologues, s’accordent merveilleusement avec des plats raffinés tels que les gibiers à plumes ou les cailles en sauce. Leurs arômes subtils de sous-bois, de cuir et de fruits confits se marient à la perfection avec ces mets nobles.

Quant aux vins blancs anciens, ils révèlent toute leur splendeur aux côtés de poissons nobles comme le turbot ou la sole, ainsi qu’avec des fromages affinés. Leur palette aromatique, oscillant entre fleurs blanches, miel et agrumes confits, apporte une élégance rare à ces accords.

Vous aimerez aussi : Le terroir de la Bourgogne : vins et gastronomie

Enfin, les vins liquoreux anciens, joyaux sucrés et dorés, trouvent leur écrin idéal auprès des foies gras, des desserts aux fruits confits ou des tartes aux noix. Leur douceur enrobe le palais, tandis que leurs notes de miel, d’abricot et de safran prolongent la dégustation dans une symphonie suave.

Suggestions d’accords pour des vins anciens spécifiques

Pour accompagner un Château Margaux 1982, optez pour un filet de biche en croûte de cacao, sublimant ainsi la finesse des tanins et la complexité aromatique du vin.

Le Château d’Yquem 1990, trésor liquoreux, se marie divinement avec une tarte Tatin aux poires confites, où la douceur des fruits répond à celle du nectar.

Enfin, pour un Château Latour 1961, osez le ris de veau aux morilles, une alliance de puissance et de délicatesse.

Astuces pour réussir ses accords

Lorsqu’il s’agit d’accorder des vins anciens avec des mets, l’élégance et la subtilité sont de mise. Voici quelques astuces pour réussir ces harmonies gustatives, tout en honorant ces précieux flacons du passé :

  • Comprendre les typicités des vins rouges anciens : les vins rouges souples et fruités, aux arômes expressifs de fraise, cassis ou violette, se marient avec des viandes blanches, des poissons grillés ou des tartes salées. Les vins rouges ronds et structurés, riches en arômes de cerise, framboise, mûre et sous-bois, accompagnent idéalement des plats de viande en sauce, des risottos et des desserts au chocolat. Les vins rouges puissants et intenses, avec leurs notes de réglisse et de café, sont parfaits pour les plateaux de fromages et les viandes.
  • Explorer les vins blancs anciens : les vins blancs secs vifs et fruités, aux arômes de citron, pêche et acacia, rafraîchissent les entrées de fruits de mer et subliment les Saint-Jacques. Les vins blancs secs structurés et généreux, avec leurs notes de pamplemousse, noisette et genêt, s’accordent avec des veloutés de légumes, des risottos, des fromages à pâte dure et des viandes blanches.
  • Savoir apprécier les vins blancs doux anciens : les vins blancs doux moelleux et fruités, aux arômes d’ananas, pamplemousse et acacia, se marient avec des plats épicés, des poissons et des salades exotiques. Les vins blancs doux liquoreux et intenses, surprenants avec leurs notes d’orange confite, mangue, miel et touches d’acacia, sont parfaits à l’apéritif ou avec du foie gras.
  • Oser l’Inattendu : associez les grands rouges avec des sushis ou des plats végétariens. Accompagnez les vins blancs moelleux de desserts chocolatés. Les rosés se marient bien avec des burgers ou des plats ethniques épicés.


Vous aimerez aussi : Les différentes appellations des vins du sud de la France